Le Fanion du BM 24

Extrait de "Situation des combats",

La Bataille d'Obenheim

Vers vingt et une heures, dans le poste de commandement du Bataillon, à la mairie, le Commandant Coffinier est entouré d'un noyau symbolique. Le Lieutenant Granier se charge du fanion du bataillon, le glisse sous sa capote et part en direction de la maison de Monsieur Gerber. Le maître de lieux l'entraîne dans sa cave où le lieutenant lui explique l'objet de sa mission. "Gardez notre fanion, M. Gerber, je vous le confie de la part de notre commandant. Vous le remettrez au premier officier français que vous rencontrerez dans quelques jours à l'arrière des nôtres pour libérer à nouveau votre village".

M. Gerber offre même à l'officier de le cacher, comme il le fera aussi pour un radio. Le fanion a été placé sous les langes du bébé du ménage. Il est à ce jour dans le musée du Régiment d'Angoulème qui perpétue la tradition; celui de la Compagnie du Bataillon est au musée des troupes de Marines à Fréjus.