Situation de la rue du B.M. 24 à Strasbourg.

A la demande de la Fondation "BM 24 - Obenheim",  la municipalité de Strasbourg a décidé de donner le nom du "Bataillon de Marche 24" à la partie de la route d'Oberhausbergen située à proximité du cimetière militaire et de la Place du Souvenir Français à Cronenbourg.

Cette décision a été prise pour rendre hommage à ce valeureux Bataillon de Marche qui s'est si courageusement battu pour sauvegarder la ville de Strasbourg, en combattant à Obenheim du 7 au 11 janvier 1945 et en retardant ainsi les troupes allemandes dans leur approche de Strasbourg par le Sud.

Le plan ci-dessous donne la localisation de la Rue du BM 24.

En reconnaissance ...

Monument de la 1ère D.F.L. inauguré                          Message du Colonel Aziz Meliani
le 24 juillet 1945 lors de la fête de la libération.        (Livre d'Or du Bataillon de Marche 24)

Inauguration de la rue du BM 24, le 16 avril 2015

La cérémonie s'est déroulée en présence d'un détachement de la 1ère Brigade Mécanisée, héritière de la 1ère D.F.L., des autorités civiles et militaires et sous la présidence du Colonel Aziz Meliani, Conseiller municipal de Strasbourg, chargé des relations avec les Anciens Combattants et de M. Rémy Schenk, Maire d'Obenheim, Président de l'association "Fondation BM 24 - Obenheim".

Etaient spécialement invités les élèves de CE2/CM1/CM2 de l'école Sabin Salinas d'Obenheim et leurs professeurs, en raison de leurs travaux de Mémoire réalisés au sein de l'école, dans le cadre du soixante dixième  anniversaire des combats qui se sont déroulés dans le village du 7 au 11 janvier 1945.

Etaient présents le Président d'honneur de l'Amicale des Anciens de la 1ère D.F.L., le Colonel Noël Murati, les porte-drapeau de la 1ère D.F.L., MM. Armspach, Guzman et Heilbronn, des anciens combattants de la 1ère D.F.L. et particulièrement du BM 24.


  M. Patrice Armspach   M. Guido Guzman  M. Bruno Heilbronn                                                M. Noël Murati
                                                                                                   M. Jacob Benhamou (assis)
                                                                                                   M. Marcel Misert (à droite)

Discours d'inauguration

M. Le Maire d'Obenheim,
Président de la Fondation BM 24 - Obenheim
.

    Le 31 décembre 1944, la 1ère D.F.L. prend position au sud de Strasbourg. Elle participe à la défense  de notre capitale alsacienne menacée par la contre-offensive allemande, déclenchée vers le 15 décembre.

   Le Bataillon de Marche 24 était une unité de la 1ère D.F.L.

   Ce valeureux bataillon  livra un combat héroïque dans notre village d'Obenheim, et retarda ainsi l'ennemi dans son approche de Strasbourg.

   La page d'histoire du Bataillon de Marche 24 s'est terminée à Obenheim le 11 janvier 1945 à 11 heures.

   Il nous est permis aujourd'hui de faire perdurer la mémoire du BM 24 en donnant le nom de ce valeureux bataillon à cette partie de la route d'Oberhausbergen.

  Je tiens à remercier:
- la commission de dénomination  des rues,
- le conseil municipal,
- le Colonel Meliani,
- et Monsieur le Maire Roland Ries
d'avoir accepté d'offrir ainsi une reconnaissance sincère et méritée à ces soldats, dont nous saluons bien humblement la bravoure.

Le temps passe mais nous n'oublions pas, et rappelons que rien n'est acquis, rien n'est irréversible, rien n'est inéluctable. Tout dépend toujours de la volonté humaine.
















 

M. le Colonel Aziz Meliani,
Représentant M. le Maire de Strasbourg

Afin de rendre un hommage solennel au glorieux Bataillon de Marche 24 et rappeler l’héroïsme de ses combattants « Morts pour la France » pour la défense ultime de Strasbourg en janvier 1945, notre Conseil Municipal, dans sa séance  du 13 octobre 2014, a voté  unanimement l’attribution d’une rue.

C’est cette rue dénommée rue du Bataillon de Marche 24 que nous allons solennellement inaugurer en présence de l’Amicale des Anciens de la 1ère Division Française Libre que je tiens çà saluer respectueusement.

En présence de M. Rémy SCHENK, maire d'Obenheim et Président de la Fondation BM24 -  Obenheim. Merci mon cher collègue de nous honorer de votre présence.

En présence également de mon ami le Colonel MURATI, ancien de la 1ère Division Française Libre, Président d’Honneur  de l’Amicale des Anciens de la 1ère DFL, qui a su, à force de détermination et de patience, nous sensibiliser et nous convaincre.

Convaincre notre Maire Roland Ries, qui est vraiment désolé de ne pouvoir partager ce grand moment à vos cotés.

Convaincre votre serviteur de la dette d’honneur de notre ville à l’égard du Bataillon de Marche 24 et des lourds sacrifices consentis pour la défense de Strasbourg.

 

Mon cher Colonel MURATI, je témoigne que vous méritez également les honneurs de cette inauguration qui vous doit aussi beaucoup.

Je veux remercier le Colonel BILLARD, Commandant en second de la 1ère Brigade Mécanisée, digne héritière de la 1ère DFL, pour la forte participation d’un piquet d’honneur et du Fanion de BM 24.

Chers jeunes Amis,

Vous avez fait l’effort de comprendre ce qu’était un conflit, une guerre, vous avez su saisir la misère, les difficultés et l’héritage  qui en résultaient  encore de longues années après. Vous avez aussi compris que grâce à l’héroïsme et le sacrifice des fois ultime, des soldats de la France Libre ont  contribué à stopper l’avancée de l’idéologie nazie.

Chers jeunes Amis,

Vous êtes les héritiers directs de la mémoire de vos parents, grâce à ce travail vous saurez être  les messagers pour la transmission de demain et garder à l’esprit qu’il faut continuellement se battre pour sauvegarder la liberté de pensée et de parole. 

Ce  travail n’aurait pu être réalisé sans l’aide et le soutien de vos professeurs, leur engagement et leur participation à  ce projet les honorent et permettent de forger l’âme et l’esprit de futurs citoyens.

Chers Professeurs,

Je vous félicite de tout cœur.

Je veux aussi exprimer ma gratitude à Mme PEFFERKORN, Directrice de la Fondation BM24 – Obenheim, pour son investissement extraordinaire afin que vienne ce jour qui nous réunit actuellement.

Je saisi cette occasion pour à nouveau, comme je l’ai fait lors des cérémonies du 70e anniversaire de la Libération et de la défense de Strasbourg en novembre dernier, redire notre éternelle reconnaissance à la 1ère Division Française Libre.

«En effet, le Gal Saint-Hillier dira, je cite : « Dans le cas d’Obenheim, la résistance opposée par le Bataillon de Marche 24 aux assauts répétés des troupes d’élites allemandes permit à la 1ère DFL de sauver Strasbourg en janvier1945 »

Comme a su le dire, en son temps, le Général de Gaulle, je veux au nom de tous nos concitoyens strasbourgeois vous assurer que

 Ce qu’a su faire, pour la France, la 1ère DFL,

Ce qu’elle a su faire pour le cœur, le corps, les armes de ceux qui « en étaient »,

Ce qu’elle a su faire avec ses chefs, Koenig, Brosset, Garbay, ses officiers et ses soldats, C’est un des plus beaux morceaux de notre grande Histoire ».

(Charles de Gaulle – 27 février 1946)

Honneur au Bataillon de Marche 24 !

Honneur à la 1ère Division Française Libre !

Je vous dis, à vous chers Grands Anciens, toute mon admiration.

Honneur à vous !

Je vous remercie


M. Gérard Grandfond,
Fils d'un sergent-chef du BM 24



donne la liste des soldats de la 1ère D.F.L./M.P.L.F. à Obenheim en janvier 1945, enterrés au cimetière divisionnaire n° 9, rendus à la famille ou transférés au carré militaire de Kogenheim.

Vivien Paul

Marot Gabriel

Prost Jean

Pickeart Adrien

Godevin Charles

Piedvache Joseph

Elie René

Quetat François

Cretin Gilbert

Magnoux Bernard

Rocca Serra

Gérosier Fernand

Jaricot René

Champsat Raymond

Adnet Germain

Seroux Jean

Thibaut André

Delot Robert

Gauthier Maurice

Anselyn André

Grinsay Claude

Fourreaux Henri

Tardy jacques

Tavernier Pierre

Lebois Bernard

Bercu Isac

Adnet Germain

Ravenet

Toussaint Marceau

Husson René

Rosenberger Jean/Hans

Bridier Jules

Lefêvre Fernand

Raucourt Roland

Ozynzach Casimir

Messager Jean *

Décédé en captivité

Kakou Albert

Béhé René

Thioux

Nogues Roger

Pichot Jean

- Aux soldats seul de Dieu connus

- Aux disparus dans la tourmente

Dévoilement de la plaque


             
                     RUE DU BATAILLON DE MARCHE 24

          Bataillon de Marche de la 1ère Division Française Libre
 Ayant contribué à sauver Strasbourg en contenant l'offensive allemande
                             A Obenheim en Janvier 1945

 

Salutations et Remerciements

M. Schenk salue  MM. Roland et Pierre Weber,               Le Colonel A. Meliani salue M. B. Heilbronn,
fils de M. Weber, maire d'Obenheim en Janvier 1945.      porte-drapeau de la 1ère D.F.L.



Le Colonel Aziz Meliani, M. Serge Oehler, adjoint du Quartier Cronenbourg, M. Rémy Schenk  et le Colonel Michel Billard saluent les élèves de l'école Sabin Salinas.


Parmi les habitués des rencontres d'Obenheim, étaient présents M. Jean Gilbert, (Artilleur, 1ère D.F.L.), Mme Blandine Bongrand, fille du Général Bernard Saint-Hillier, Mme Yvonne Saulnier, M. R. Bender, (BM 11, 1ère D.F.L.) .


       La Fondation BM 24 - Obenheim remercie chaleureusement le Colonel Michel Billard, Commandant de la 1ère Brigade Mécanisée de Dieuze, Vice-président de l'Amicale de la 1ère Division Française Libre, qui a pris en charge de faire venir un Détachement d'engagés du Centre de Formation Initiale des Militaires du Rang (CFIM) de Dieuze, commandé par le Lieutenant-colonel Dominique Demange. Et également d'avoir rapatrié, spécialement pour l'inauguration de la rue du BM 24, en provenance du Musée de Fréjus, les fanions mythiques du Bataillon de Marche 24.

      Ces derniers avaient été présentés à Obenheim en 1990, à l'occasion du 45e anniversaire de la bataille d'Obenheim, par M. Sabin Salinas, Président-Fondateur de l'association et M. Jacques Benhamou, Secrétaire Général.

     L'inauguration a été suivie du pot de l'amitié servi par la municipalité de Strasbourg, qui nous a également gratifié d'un album-photos (Photos Philippe Schalk).

     Un grand merci à toutes les personnes qui se sont associées à ce rendez-vous de la mémoire.